Biographie

Née à Brest en 1990, Maëla obtient son DEM de clarinette au CRR de Brest en 2007. Elle se perfectionne par la suite avec Olivier Derbesse au CMA19, à Paris. Elle est aussi diplômée avec distinction du Conservatoire Royal de Bruxelles en 2014 dans la classe de Ronald van Spaendonck. Elle étudie en parallèle la clarinette basse au CRR de Paris dans la classe de Jean-Marc Volta en cycle spécialisé puis concertiste et suit également de nombreuses master-class avec des clarinettistes français tels que Nicolas Baldeyrou, Romain Guyot, Jérome Voisin, Jacques Di Donato et Bruno Martinez. 

Maëla est finaliste ou demi-finaliste de plusieurs concours d’interprétation (concours Cahuzac, Prix spécial – concours d’interprétation de Chieri, Italie – Concours Bellan – Concours de clarinette en Picardie…) et obtient le prix Gentiane Robin en 2005 (Brest).

Passionnée de musique de chambre, elle joue au sein de multiples formations lors de divers événements ou festivals : Festival Origami (Bruxelles), Festival Courant d’air (Bruxelles), Préludes à l’orchestre de Paris (salle Pleyel), Festival Les Harmonies (Billiers)…

Très impliquée dans le répertoire contemporain, elle participe à la création de Heptagramme de M. Lysight, d’Umbrales d’Alex Nante, D’un Vanneur de Blé aux Vents de Suzanne Giraud… et est amenée à jouer dans différentes formations telles que l’ensemble Alternance, l’ensemble Écoute, dirigé par Fernando Palomeque et Alex Nante, le collectif Parallèle 21, dirigé par Benoit Menut. Elle a l’opportunité de jouer et collabore souvent avec des concertistes tels que Sulliman Alltmayer, Patrick Langot, Aline Piboule, Carmen et Ana Mainer, Fernando Palomeque…

Elle aborde le répertoire symphonique dans divers orchestres : l’Ensemble entre Sable et ciel, dirigé par Joël Doussard et Marc Schuster, l’Orchestre Ostinato, dirigé par Jean-Luc Tingaud, l’Ensemble International Musike, l’Orchestre National de Lyon… Ceci l’amène à jouer sous la baguette de chefs de renommée internationale : Leonard Slatkin, Kaspar Zehnder, Jean Bernard Pommier, Vahan Mardirossian… et auprès de solistes tels qu’Ophélie Gaillard, Gilles Apap, Henri Demarquette…

Curieuse de tous les univers musicaux, elle étudie le jazz et l’improvisation avec de grandes personnalités du jazz parisien : Thomas Savy, Carine Bonnefoy, Stéphane Guillaume, Patrick Cabon…

Elle participe à des Ciné concerts Jazz/Groove sur des films de Buster Keaton avec le Snap Orchestra.

Maëla est aujourd’hui professeur de  clarinette au conservatoire à rayonnement département d’Argenteuil, à l’école de Musique de Saint Leu La Forêt, à la mairie de Paris ainsi que dans le cadre du projet Demos à la Philharmonie de Paris.

C’est à Brest qu’elle débute la direction d’orchestre dans la classe de Joël Doussard et Marc Schuster. Elle est ensuite intervenante vents à l’orchestre d’harmonie de la Sirène, dirigé par Fabrice Colas. Elle dirige l’ensemble Turbulair à l’école de musique de Saint Leu La Forêt et organise régulièrement des stages d’ensemble de clarinette ou d’orchestre à vent amateurs. 

Elle a étudié l’écriture, l’harmonie et l’arrangement (classique et jazz) auprès de Ruth Matarasso, Michèle Droulez, Lionel Bams et Carine Bonnefoy.